• Pour quelle raison utiliser les balises Schema.org ?
  • balises schema.org

Schema.org est un vocabulaire spécifique utilisé par les webmasters pour baliser différents éléments au sein de leurs pages HTML. Ce format a été lancé en 2011 avec pour objectif de standardiser les données structurées. En effet, avant cela, plusieurs formats pouvaient être utilisés par les webmasters : microformats, microdonnées, RDFa.

Pour quelle raison utiliser les données structurées ?

Lorsqu’un internaute visite une page web, il en comprend rapidement la signification. Cependant, ce n’est pas aussi facile que cela pour les robots : leur compréhension de la page est beaucoup plus limitée. Les données structurées de Schema.org permettent de rendre les contenus des pages beaucoup plus compréhensibles pour les moteurs de recherche. Ainsi, les moteurs de recherche peuvent maintenant comprendre si une page a pour objet une entreprise, un livre, un film ou même une personne.

Comment mettre en place une structuration sémantique sur ses pages HTML ?

La structuration sémantique offerte par Schema.org peut être intégrée au code HTML de chaque page d’un site Internet.

3 éléments sont essentiels avec Schema.org :

  • Itemscope : cet attribut vous permet d’identifier un bloc au sein de votre code HTML.


Prenons l’exemple d’une page web parlant du livre Voyage au centre de la terre de Jules Verne. Voici son code HTML intégrant Itemscope :



<div itemscope>
<h1/> Voyage au centre de la terre</h1>
<span> Jules vernes (1828-1905)</span>
<span> Science fiction</span>
<div>


Vous indiquez ainsi aux moteurs de recherche que les éléments compris dans la

parlent d’un seul et même sujet.

  • Itemtype : cet attribut vous permet d’identifier le sujet traité dans la page.

Toujours avec le même exemple, voici un aperçu du code HTML :

<div itemscope itemtype="http://schema.org/Book"> <h1>Voyage au centre de la terre</h1> <span>Jules vernes (1828-1905)</span> <span>Science fiction</span> </div>
  • Itemprop : il s’agit ici des différentes propriétés relatives au contenu.

Dans le code HTML, dans le cas d’un livre, cela peut se matérialiser de la façon suivante :

<div itemscope itemtype="http://schema.org/Book"> <h1 itemprop="name">Voyage au centre de la terre</h1> ><span itemprop="author">Jules Verne</span> <span>(1828-1905)</span> <span itemprop="genre">Science fiction</span> </div>

Grâce à Schema.org, il est donc possible de décrire un livre, un film, une personne, une entreprise ou encore un produit. Pour découvrir la liste complète des types d’éléments, c’est par ici que ça se passe !

Enfin, une fois votre code bien structuré, il vous est possible de le tester grâce au Structured Data Testing Tool de Google.

Les données structurées ont-elles un impact sur le référencement ?

La structuration sémantique qui est permise par Schema.org ne doit pas être confondue avec les Rich Snippets. En effet, les Rich Snippets permettent de mettre en valeur des contenus, directement dans les SERPs des moteurs de recherche. Alors que ce n’est pas le cas des données structurées. Pour autant, il est possible de dire que les données structurées peuvent avoir un impact positif sur le référencement. Car plus les robots comprennent de quoi parlent les pages d’un site web, plus ces dernières auront la chance d’être bien indexées. La structuration sémantique risque d’ailleurs de prendre de plus en plus d’importance dans les mois qui viennent : l’algorithme de Rankbrain, qui s’intéresse aux concepts et non plus seulement aux mots clés, devient de plus en plus intelligent au fil des jours.