Table des matières

Damien Hernandez > Blog > Interview SEO > Rencontre avec Kentin Canelas : Trajectoire et Perspectives d'un Expert SEO en Pleine Ascension

Révolution SEO par Kentin Canelas : Entre Passion et Innovation

  • Une ascension rapide : Découverte et maîtrise du SEO depuis 2010, Kentin partage ses expériences enrichissantes chez Eskimoz et en freelance.
  • Stratégie et innovation : Son rôle actuel de directeur des opérations chez L&D où il fusionne sa passion pour le SEO avec son expertise opérationnelle.
  • Enseignement et influence : Formation de plus de 720 élèves, démontrant un engagement profond envers l’éducation dans le domaine du SEO.
  • Visions d’avenir : Attentes et préparations pour les révolutions technologiques de 2024, notamment l’impact de l’intelligence artificielle sur le SEO.
  • Perspectives personnelles : Équilibre entre vie professionnelle et personnelle tout en restant à l’avant-garde des tendances SEO.

Pour plus de détails sur la trajectoire impressionnante de Kentin et ses conseils pour les aspirants SEO, consultez l’interview complète sur notre site.

Bonjour à tous et bienvenue à cette nouvelle édition de notre série d’interviews dédiée aux professionnels du marketing digital. Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir Kentin Canelas, une figure montante dans le domaine du SEO, pour parler de son parcours impressionnant et de ses perspectives d’avenir dans ce secteur en constante évolution.

À seulement 29 ans, Kentin a déjà marqué le monde du SEO par son expertise et son approche novatrice. Il a débuté sa carrière dans une agence renommée, Eskimoz, où il a acquis une solide expérience avant de se lancer en tant que freelance. En parallèle, il a formé plus de 720 élèves, partageant avec eux sa passion pour le SEO et les aidant à développer leurs compétences.

Actuellement, Kentin est à la fois freelance et directeur des opérations chez L&D, une jeune agence digitale prometteuse. Dans cette interview, il reviendra sur les moments clés de sa carrière, les tendances actuelles et futures du SEO, et partagera des conseils précieux pour ceux qui aspirent à exceller dans ce domaine.

Sans plus tarder, découvrons ensemble les secrets de sa réussite et les défis qu’il anticipe pour l’avenir du SEO.

Peux-tu te présenter et nous parler de ton parcours dans le monde du SEO ?

Bonjour à tous, je m’appelle Kentin Canelas, j’ai 29 ans et j’évolue officiellement dans le SEO depuis plus de 5 ans désormais avec un passage de 3 ans dans l’agence Eskimoz ou j’ai pu faire mes armes et en parallèle lancer mon activité de freelance (ne rêvez pas, vous ne pouvez plus faire ça aujourd’hui, cette faille est désormais patchée ahah !).

Je suis désormais à la fois Freelance SEO, intervenant sur ce levier d’acquisition avec déjà plus de 720 élèves accompagnés dans l’apprentissage du SEO, mais aussi directeur des opérations au sein d’une agence digitale très récente, L&D.

Comment as tu commencé ta carrière en SEO et qu’est-ce qui t’a attiré dans ce domaine ?

J’ai rejoint l’école Hetic, dans l’objectif de monter en compétences sur le design, le développement web et le marketing digital, tout en sachant déjà que je voulais m’orienter spécifiquement vers ce dernier secteur.

C’est là que ma frustration a commencé, car cette école, géniale soit dit en passant (n’hésitez pas si vous êtes étudiant et que vous lisez ce passage, c’est une très bonne école du digital), mettait un axe sur le design et le développement web sur les 2 premières années, là où j’avais soif d’apprendre le secteur qui me plaisait le plus immédiatement.

Je n’ai donc pas attendu bien longtemps avant de commencer à me former par moi-même, c’est donc tout naturellement que j’ai commencé à m’intéresser au SEO, pour le goût de challenge et l’idée de retrouver un jour cet affrontement entre David et Goliath. Après tout, si j’arrivais à maîtriser le référencement naturel, cette compétence pourrait me servir pour tout type de business par la suite.

J’ai d’ailleurs commencé à prendre de petites missions liées au SEO, j’ai été rédacteur pour le magazine Cryptoactu à l’époque et ai récupéré quelques missions sur la plateforme Crèmedelacrème avant qu’ils ne changent de positionnement.

Ce sont ces premières expériences qui m’ont donné la chance de rencontrer Emmanuel de Vauxmoret à l’époque autour d’un entretien pour un stage au sein d’Eskimoz. Il a su me challenger pour s’assurer que je ne me démotiverai pas et avec 1 semaine intensive de formation en autodidacte, je lui envoyais mon premier audit technique type !

Une semaine fort intéressante, puisqu’elle m’a permis de rejoindre Eskimoz pour un stage, que je transformerai en alternance par la suite, me poussant à quitter Hetic.

Quels sont les moments ou décisions clés qui ont façonné ta carrière jusqu’à aujourd’hui ?

J’en ai quelques-uns en effet !

Le premier est clairement mon entretien avec Emmanuel de Vauxmoret pour intégrer Eskimoz. Je me souviens très bien de ce qu’il m’avait dit à l’époque : “Kentin, pour moi tu es à 2/10 en connaissances du seo. Tu es tout jeune encore, prends une semaine pour réfléchir à ça, si tu te vois faire du SEO longtemps ou pas. Je vais être honnête avec toi, j’en parle 5 minutes à ma femme et elle s’endort, alors prends le temps de voir si tu es fait pour ça durant une semaine et reviens vers moi avec une raison pour qu’on te donne ta chance.

Ça, ça m’a vraiment boosté à l’époque. J’avais regardé les 90 vidéos disponibles sur le site d’Olivier Andrieu (Abondance) en plus de bachoter son livre pour définir un audit technique type et l’envoyer à Emmanuel pour justifier de mon envie de me lancer dans ce secteur.

Il y aussi eu mon dernier jour au sein d’Eskimoz. C’était le lancement dans l’inconnu, avec tout de même une certaine sécurité, puisque mon activité freelance marchait déjà suffisamment pour me dégager 2500€ net mensuel ! Mais j’allais désormais quitter l’agence qui m’avait fait grandir pour me lancer à mon compte.

Il y en a plein d’autres encore, mais si je devais en rajouter une, ce serait ce 6 février, ou je suis devenu papa ! Désormais, je commence à voir les choses autrement, et je me dis que mon équilibre vie pro / vie perso a tout de même pas mal souffert ces dernières années et je veux être là pour élever mon fils et le voir grandir, ça va donc être un sacré challenge à venir pour moi et ma charge de travail titanesque, je vais devoir être très organisé et efficace pour la suite, quitte à faire les ajustements nécessaires pour mon épanouissement personnel et ma vie de papa !

Quelle est ta vision du SEO quels changements majeurs anticipes tu pour 2024 ?

Hmm je pense que l’IA va être le challenge le plus bouleversant dans notre domaine depuis de nombreuses années. Autant, il y a eu des maj de l’algo impressionnantes, autant cela ne représente rien avec l’arrivée de l’IA et les changements que cela va impliquer et d’ailleurs que ça implique déjà.

De nombreux changements ont eu lieu avec un impact certain sur la profession, mais si on ne prend pas le pli de changer maintenant nos habitudes, on risque de rester sur le carreau.

Entre ça et les changements d’habitude des jeunes générations, la navigation de l’internaute dans les prochaines années va très clairement être différente. Je ne serai pas surpris de tourner des vidéos pour mes clients, pour leur permettre de se positionner sur les requêtes qu’ils visent dans les prochaines années.

Mais pour 2024, ça va être un focus certains sur les usages associés à l’IA pour gagner en productivité, un focus sur l’e-reputation pour amener la confiance et enfin une nécessité d’être le meilleur avec SGE. C’est ma vision des challenges que j’aurais pour cette année 2024.

Quelles sont les tendances actuelles en SEO qui t’excites le plus ?

L’IA et ses usages, très clairement ! Et j’ai pris un petit train de retard à ce sujet à mon sens, mais je m’acharne à le rattraper désormais pour être clairement prêt pour passer l’année 2025 dans les meilleures conditions.

Mis à part ça (oui c’est un HS assumé), j’aimerais vraiment prendre le temps de monter un site sur le CMS Duda, car il semble très intéressant et pourrait gagner des parts de marcher sur WordPress et consorts. Je dois donc m’assurer des possibilités SEO natives de ce CMS que je n’ai jamais pu exploiter. J’ai besoin de voir ce qu’on peut en faire, voir si on peut déployer quelque chose d’automatisable dessus plus simple que sur WP notamment.

Peux-tu partager une stratégie SEO réussie que tu as récemment mise en œuvre et ses résultats ?

Je ne peux pas partager de stratégie SEO spécifique vu que je bosse encore avec ce client, mais je dirais simplement qu’un de mes clients (dans le yoga) a pris de l’avance sur la concurrence en 1 an et demi avec un bon travail sur du SEO local spécifiquement et pourtant un petit budget !

J’ai pu voir pas mal de fois ce type de négligences de clients qui ne se focus pas sur la localisation de leur business. Pour ce client, on a pu le faire passer de 9800 sessions à 33000 sessions mensuelles avec la conversion qui suit. Quand on a commencé, ses concurrents ciblés étaient au-dessus de lui, désormais on leur roule dessus et ça, c’est agréable.

Mais de nouveaux enjeux entrent en lice, avec une adaptation de la stratégie sur de la requête “en ligne” désormais et non plus du local pour aller plus loin ! Ne jamais oublier la puissance du local, c’est bien plus profitable si le client peut jouer sur la localisation, très clairement à mon sens.

Comment abordes tu le SEO technique par rapport au contenu et au link building dans tes projets ?

J’apprécie grandement la technique, même si c’est l’un des points le plus souvent mis de côté de ce que je vois. Lors d’un début de prestation, je me charge toujours d’un audit technique pour dénicher les problèmes et opportunités à saisir pour le client. Après ça, on passe en déploiement avec priorisation des problèmes avec un gros impact SEO et on avance jusqu’à avoir corrigé ce qu’il fallait !

Après, je dirais que je n’ai pas les mêmes problématiques que toi Damien, car mes clients sont majoritairement de petits clients ahah, je n’ai donc pas la possibilité d’aller aussi loin sur la technique que tu ne peux le faire aux vues des sites sur lesquels tu bosses.

Quels outils SEO considères tu comme indispensables dans ton travail quotidien ?

Très simplement :

  • SEMrush : Indémodable, sincèrement. Bien sûr que j’ai testé Haloscan, mais SEmrush a la partie SEO Local qui va devenir essentielle au sein de l’agence désormais. Donc rien que pour ça, je ne peux m’en séparer.
  • Foudroyer : Aller à l’essentiel, à savoir indexer les pages des différents clients lorsqu’elles sortent et ce de manière très rapide.
  • Monitorank : Suivre une liste de mots clés quotidiennement et voir tout de suite lorsqu’il y a un problème. On peut ainsi suivre des mots clés classiques et les mots clés liés aux fiches GBP !
  •  Screaming Frog : Avec la typologie de mes clients, ce crawler est juste parfait ! Si besoin d’aller plus loin, on passe sur un autre crawler, mais il fait très bien l’affaire.

Après, on en a un paquet d’autres (ahrefs/yourtext.guru/Seoquantum/majestic/etc), mais ces 3 là sont mes préférés.

Y a-t-il des influences ou des ressources spécifiques dans le domaine du SEO que tu recommandes ?

  • Mathieu Chapon
  • Paul Vengeons
  • Olivier Duffez et Fabien Faceries
  • Elliott Bobiet
  • Etc

Il y en a bien trop en réalité pour que je t’en cites !

Quel est le plus grand défi auquel tu as été confronté dans ton travail SEO et comment l’as-tu surmonté ?

Honnêtement, ma mission pour le groupe Match et le fait de devoir gérer l’optimisation du positionnement organique de leurs apps sur Google Play et l’Appstore. Devoir couvrir des langues étrangères avec, pour les langues nordiques, un alphabet qui inclut de nouveaux caractères que nous n’avons pas de notre côté, c’était un sacré challenge.

Mais finalement, rien n’est insurmontable dès lors qu’on a le bon process, on est simplement plus long que des personnes fluentes dans la langue ciblée.

Comment mesures tu l’efficacité de ta stratégie SEO et quelles métriques sont les plus importantes pour toi ?

Check de Analytics et de la SC pour voir ou est-ce que ça va et ou on a des opportunités à saisir. Avec un de mes clients, on a testé une nouvelle stratégie liée aux célébrités et à son secteur pour récupérer le trafic en pensant que cela amènerait une certaine transformation… GROS FLOP :’) !

On a du trafic peu éduqué qui rentre dans le site sans transformer et qui fait baisser les KPIs liés à l’XP utilisateur, du temps perdu à bosser ce scope pour rien…

Mais si je devais choisir, je dirai :
Sessions / Conversions / Clics / Impressions. C’est vraiment ces 4 datas que j’apprécie le plus.

Peux-tu décrire une situation où tu as dû adapter ta stratégie SEO à cause de changements algorithmiques imprévus ?

Non, pas réellement. Je dirais que tous les changements algorithmiques qui ont eu lieu depuis 2018 n’ont pas eu d’impact significatif négatif sur mes clients. Lorsqu’il y a eu un impact, j’avais déjà mis un warning sur le risque et préparé les points à corriger en amont, donc vraiment, je n’ai pas eu de besoin de ce type. Je suis peut-être chanceux, qui sait ! Avec SGe déployé, je pense qu’on pourra en reparler par contre.

Comment gères tu l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle ?

C’est un point conflictuel. Je passe trop de temps sur le travail, au détriment de ma vie perso. Surtout que le SEO est une passion, donc forcément, même dans les loisirs, cette pratique en fait partie avec quelques sites perso que je monte !

Je dirais que c’est aussi l’un de mes gros challenges de 2024, faire le nécessaire pour réequilibrer le tout.

De quelle manière le SEO a-t-il influencé ta vie personnelle ?

Eh bien c’est ce levier d’acquisition qui m’a vraiment propulsé dans la vie à un autre niveau. En plus de m’apporter une passion, j’ai pu obtenir un certain confort de vie et une certaine indépendance.

J’ai la chance de pouvoir faire un métier qui ne nécessite pas de rester en métropole, me permettant donc de vivre dans un petit village avec une belle bâtisse à continuer de rénover, c’est exactement ce que je voulais. Le SEO m’a donc permis d’avoir la vie que je voulais d’une certaine manière.

Qui ou quoi t’inspire le plus dans ta vie professionnelle et personnelle ?

En ce moment, je dirais que c’est Paul Vengeons qui m’inspire. Il s’est fait sa place dans le SEO à son âge et ne semble pas vouloir s’arrêter de sitôt ! Et surtout, il a su trouver un bel équilibre entre vie pro et vie perso.

C’est d’ailleurs ces professionnels qui me permettent de maintenir / acquérir de nouvelles compétences. J’ai investi personnellement depuis le début de cette année sur 6 formations actuellement pour attaquer de nouveaux segments du SEO ou bien parfaire mes compétences et ouvrir mes connaissances sur d’autres canaux d’acquisition, histoire d’être de bon conseil pour mes clients.

Voici les objectifs de 2024 poussés par les apprentissages de la communauté SEO

  • Maîtrise de l’IA et du SEO : Okay
  • SEO programmatique : En cours
  • Automatisation et SEO : En cours
  • Structuration des process pour déploiement et gestion d’un réseau de site : En cours
  •  Lancement d’un site E-commerce : En cours
  • Maîtrise de Google Ads : A faire
  • Maîtrise de Meta Ads : A faire!

Comment trouves tu la motivation lors des périodes difficiles ou des projets exigeants ?

Hmm je reste focus et fais le nécessaire pour m’en sortir. Généralement, je réduis mon temps de sommeil et vais à l’essentiel durant ces périodes. Je sais emmagasiner une grosse charge sur un long moment, donc je serre les dents et j’avance. J’ai des objectifs très précis liés à ma vie perso, donc je sais que j’ai besoin d’accomplir ces projets pour avancer, pas le choix.

Comment abordes tu l’apprentissage et le développement personnel en dehors de ton domaine professionnel ?

RAS. Je ne sais pas réellement comment répondre. Je suis sous l’eau depuis de nombreux mois car sur de très nombreux projets et clients, je ne pense pas pouvoir répondre à cette question sincèrement.

Quelle est l’importance de la communauté SEO dans ton développement professionnel ?

Elle a un gros impact sur mon développement professionnel, puisque je suis le plus expérimenté au sein de l’agence L&D. J’ai donc besoin de cette veille extérieure pour rester à la page et garder ma soif d’apprendre

As-tu eu des mentors dans ta carrière, et quelle influence ont-ils eue sur toi ?

Non, pas vraiment. Cependant, au sein de d’Eskimoz, les process et collègues permettaient de progresser très rapidement pour un junior naturellement.

Je dirai que c’était tous ces collègues / managers / directeurs qui m’ont servi de socle sur lequel m’appuyer pour progresser. Ils m’ont donné les bonnes habitudes pour progresser en SEO et faire progresser ses clients, et ont su m’aiguiller lorsque je n’arrivais pas à définir les bonnes stratégies à suivre.

À mon sens, le passage en agence est essentiel pour maximiser la prise de compétence sur ce levier !

Comment le SEO a-t-il changé depuis que tu as commencé ?

Il s’est complexifié avec les années de ce que je peux voir. Je suis arrivé en 2018 après, mais les règles ont déjà changé depuis cette période et ça va continuer. Ce métier va devenir de plus en plus exigeant avec le temps.

Quelle est ta vision de la diversité et de l’inclusion dans le monde du SEO ?

Je ne sais pas quoi dire sur cette question, enfin si, chez L&D, nous accueillons principalement les personnes animées par l’envie d’apprendre et évoluer dans ce secteur, sans distinctions quelle qu’elle soient.

Si tu avais un message à adresser à l’ensemble de l’industrie du SEO, quel serait-il ?

Envoyez-moi un petit backlink sur mon EMD svp, ce serait très sympathique : https://votre-freelance-seo.fr/

Quels sont tes objectifs professionnels et personnels pour les prochaines années ?

  • Personnel, c’est très simple : Terminer la rénovation de ma maison et voir mon fils grandir
  • Professionnel : Générer 120 000€ de CA côté freelance sur l’année 2025 et lancer un e-commerce sur un secteur très spécifique et concurrentiel comme j’aime. Pour la suite, l’avenir nous le dira !

Comment penses tu que les individus peuvent contribuer positivement au domaine du SEO ?

Les conférences sont à mon sens la clé de la transmission positive de cette passion. Elles permettent d’une part d’exclure de facto certaines personnes qui ne se voient pas soutenir les entités faisant la liaison entre les différents consultants SEO et d’autre part, elles favorisent la transmission de tips et study case, tout en favorisant le networking.